Aujourd'hui Musiques

  • Samedi 19 Novembre

Création Mondiale Festival Aujourd'hui Musiques Ensemble de Contrebasses de Catalogne - Catbaix

Répétition Ouverte Lundi 14 Novembre 19H00

Lundi 14  novembre à 19h

Renseignements et réservations
0468626218 / rp@theatredelarchipel.org

Bords de scène Samedi 19 Novembre

À l'issue de la représentation.

Coin du Libraire Samedi 19 Novembre

avec la librairie Torcatis

Alfredo Frimaldos
Flamenco : une histoire sociale, Ed. Les Fondeurs de Briques, 2014

Pendant longtemps, le flamenco fut un art de transmission orale, préservé essentiellement au sein des dynasties gitanes de Basse-Andalousie. Depuis un siècle, les modifications sociales de l’Espagne ont participé au développement de la musique flamenca de l’avènement du microsillon jusqu’à aujourd’hui. À travers paroles de chants, entretiens et tranches de vie captées sur le vif, l’auteur nous fait approcher les principaux acteurs de la scène flamenca des foisonnantes années 1960 jusqu’à nos jours.

 

Bernard Leblon
Musiques tsiganes et flamenco, Ed. Harmattan, 1990

Cet ouvrage sur le flamenco commence par retracer l’histoire musicale du peuple « rom » depuis l’Inde jusqu’à l’Andalousie. Suit une présentation des musiques tziganes d’Europe centrale et une analyse des traits communs aux musiques tziganes et au flamenco, qui permet de définir le rôle joué par les gitans dans l’élaboration de cette musique..

 

Jacques Durand et Jacques Maigne
¡Arte, coño! Flamenco, Toros y Ole, Ed. Atelier Baie, 2015

Broderies et passerelles fleuries, évocations burlesques ou destins tragiques, à la rencontre de figures mythiques ou tombées dans l’oubli des tribus souvent picaresques qui ont fait et défait les légendes croisées de l’art du flamenco et des toros. On y croise des stars, des héros anciens et pas mal d’exclus parfois pathétiques. Ce récit à deux voix, qui n’a rien d’un pèlerinage, évoque librement quelques éclats communs à ceux du toreo et du flamenco. En creux, ou en fanfare, un désir nécessaire, un fantasme assumé l’Espagne fantasque et foutraque, cruelle et inspirée. « ¡Arte, coño! » …

 

Ludovic Pautier
Ivoire Brisé, poésie et flamenco, Ed. Atelier Baie, 2012

"Le flamenco se méfie des cinéphiles, déteste les zélotes ou les faux poètes et défie avec dédain, et même un zeste de cruauté, tous ceux qui voudraient l’enfermer dans les beaux discours exotiques. À moins d’être fou amoureux. Amoureux de l’Espagne et de tout ce qui va avec. Amoureux des toros et des hommes en bas roses. Amoureux des bars les plus bruyants du monde. Pur amoureux, et rien d’autre. Voilà le seul secret de Ludovic Pautier, Ludo pour tous, l’enfant des Pyrénées tombé dans l’aficion du cante comme d’autres ont frôlé la foudre et qui a gravi une à une les étapes, sûr une fois pour toutes de sa quête, habité par la seule flamme qui vaille, celle qui, là-haut, tout en haut, vacille ou se dissimule mais ne s’éteint jamais. C’était le prix des mots justes qui coulent de source, des mots qui disent ce qui se cache ou se trame en vrai, des mots tombés du ciel ou arrachés à la terre, des mots d’amour à mordre et à pleurer. Les mots du cante..."